Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

P1040790-B.JPG


       Comme l'ensemble de notre société occidentale, l’agriculture s'est profondément modifiée durant les deux derniers siècles. Les évolutions techniques ont permis une augmentation colossale de la capacité de production, débouchant sur une intensification inédite du travail de la terre.

 

         Mais  à quel prix cette intensification se fait-elle? Quelles perspectives pour nous, petits agriculteurs? Quelles sont les voies qui s’ouvrent aujourd’hui? Quelles solutions pouvons-nous apporter à l’heure où la durabilité est une nécessité, où le droit à l’alimentation doit être une priorité, ?


        Nous le savons tous dans le métier, l’agriculture est à un tournant de son histoire ; les crises successives témoignent des dysfonctionnements profonds du modèle agricole dominant. Face au mur, il faut créer. Commencer par rencontrer : ne restons pas seuls avec nos problèmes de prix agricoles mais écoutons nos frères du Sud qui ne peuvent les concurrencer … Ensuite, comprendre les enjeux mondiaux qui nous concernent et les défis qui nous attendent. Finalement inventer et oser de nouvelles pistes pensées globalement, en associant les acteurs du terrain et les chercheurs scientifiques (confronter différents types de connaissances), en valorisant l’interdisciplinarité et la créativité


Pourquoi faire de la recherche dans une petite ferme? Quel genre de recherche? Dans quel(s) domaine(s)?


        Etant donné que le savoir sur les techniques de collaboration avec la Nature (coopération avec les micro-organismes du sol, les plantes sauvages, le rôle des haies, etc.) est fort dispersé, nous avons décidé de l'expérimenter, de le développer et de le communiquer. Notre volonté est de développer l’agriculture biologique et de réduire la dépendance technologique des agriculteurs. Pour compléter au mieux ce nouveau modèle d'agriculture et plus largement de société, nous l'abordons sous différents angles grâce à une si fertile interdisciplinarité entre ethnographie, économie, agronomie, sociologie, écologie... L'agriculture que nous voulons pour demain a pour mission de produire sans détruire. Dans cette vision, le paysan collabore avec son environnement. Il n'est pas un guerrier qui conquiert la nature mais un jongleur qui utilise avec sagesse la biodiversité et les multiples bienfaits gratuits que lui offre la nature. En d'autres termes, nous désirons en finir avec la culture de la "pourette" (interventions superficielles visant à masquer les erreurs structurelles) et l'obsession de l'illusoire "contrôle total". 


              La taille des défis qui nous sont lancés nécessite une coopération et une entraide fortes entre acteurs, par-delà les clivages. C’est pourquoi nous tenons tout particulièrement à rendre ces savoirs expérimentaux, techniques et journées de réflexion accessibles au plus grand nombre et renonçons à toute marchandisation de  la transition à amorcer.

 

Sur ce blog, nous abordons ces principaux thèmes:

 

   

 

 

 

P1060247

 

The challenge is to conserve local traditionnal knowledge, utilize new knowledge, and amalgamate the different types of knowledge in a systemic way that make food production systems resilient & sustainable. [Sustainable food consumption and production in a resource-constrained world, Erik Mathijs & alii, for the EU Commission]

 

     

"Imiter la Nature, hâter son oeuvre"

 

DSC00428

Suite

Merci Etienne! :)

Partager cette page
Repost0